Le millésime 2010 à mi véraison
Château Palmer, le 05/08/2010 Vigne & Chai
Depuis la mi-juin, nous profitons d'un bel été: sec et ensoleillé!

Après trois millésimes exigeants, nous savourons cette année la très faible pression cryptogamique. En effet, le dernier réel épisode pluvieux remonte aux 15 et 16 juin, à la fin de la floraison des Merlots.
Ainsi, le cumul des précipitations depuis le 1er avril est particulièrement bas avec seulement 147 mm de pluies cumulées au 5 août, soit un déficit important par rapport aux années précédentes (267 mm à la même date en 2009). Nous sommes à un niveau équivalent à celui de 2005.

Ce déficit de pluviométrie entraîne alors une alimentation hydrique réduite pour la vigne. Des contraintes hydriques précoces ont commencé à se manifester, favorables à la qualité et à la synthèse des polyphénols. Elles nous ont conduits à apporter quelques modifications dans l'entretien des sols de certaines parcelles, suivant en cela l'adage bien connu selon lequel "un binage vaut mieux que deux arrosages" (et ce d'autant plus que l'arrosage est strictement interdit !)

Nous avons observé le début de la véraison à Palmer le 21 juillet. Après un démarrage assez lent, la véraison s'est accélérée et nous avons atteint le stade de la mi-véraison le 5 août pour les Merlots. Nos Cabernets Sauvignon devraient atteindre ce stade de mi-véraison en début de semaine du 9 août.

 
2010-08-05 EvolutionGrappe-Blog600.jpg

Fermer