Chemin d'un grain de raisin, de la vigne à la cuve
Château Palmer, le 12/10/2010 Vigne & Chai

tri sur grappes.jpg
Après avoir été délicatement coupés par les vendangeurs, placés dans leur cagette, puis transportés jusqu'au Château, les raisins sont ensuite patiemment triés afin d'obtenir des baies parfaites qui constitueront l'essence des vins de Palmer.

Cette sélection rigoureuse est le résultat de machines performantes et de mains habiles.

Tous les jours, 13 à 20 tonnes de raisins circulent dans l'érafloir en place au Château depuis l'an dernier.
Première étape : passage sur la table vibrante. Les grappes sont doucement remuées pour se libérer des baies abîmées.
Après ce léger massage, notre équipe se charge de retirer les feuilles résiduelles sur la table de tri «grappes entières». Les raisins sont alors conduits sur le tapis élévateur jusqu'à l'égreneur. Sous l'effet des battements, les baies sont ainsi séparées des rafles, et parfaitement préservées sans être éclatées.
Les grains de raisin se dirigent alors vers la table de tri sur baies, autour de laquelle une deuxième équipe s'empresse de réaliser un nouveau tri minutieux. Les dernières baies sèches et les bouts de rafle restés accrochés sont écartés manuellement.

baies-600v2.jpg
A l'issue de ces opérations, qui exigent une attention constante, une vague de perles colorées et juteuses vient se déverser dans le fouloir, dernière étape avant le passage en cuve.
Le travail d'orfèvre est maintenant accompli. Dans les cuves sont entreposées les baies délicates et savoureuses qui lentement vont libérer leur jus. Le processus de fermentation se met en marche...

Fermer