Taille tôt, taille tard...
Château Palmer, le 04/02/2011 Vigne & Chai

20101210_taille_175x175.jpgEn plein coeur de l'hiver, nos équipes de vignerons bravent le froid et la pluie, des conditions climatiques souvent rudes et éprouvantes, pour entretenir et préparer les vignes afin qu'elles reprennent leur activité végétative au printemps dans des conditions optimales. C'est d'ores et déjà le millésime 2011 qu'il faut préparer.

Durant cette période, les principaux travaux de la vigne consistent en la taille, l'acanage, le sarmentage et le pliage.

La taille à Château Palmer :
La vigne est une liane qu'il convient de maîtriser. Si aucune opération n'est effectuée, la vigne produit de longs et très nombreux rameaux, peu vigoureux. La taille constitue dès lors un mode de conduite permettant de maîtriser, équilibrer, prolonger et améliorer la production de la vigne, et maintenir une forme précise pour faciliter les travaux de culture et de palissage.

La taille demande un réel travail de précision, et est confiée à notre personnel expérimenté qui saura choisir les bois à conserver, et maintenir la forme au pied souhaitée.
A Château Palmer, nous pratiquons une taille médocaine. Il s'agit d'une taille longue, associée à un ébourgeonnage, de telle sorte à ne laisser que trois yeux par bois. Ainsi, la production de raisins est limitée, favorisant leur qualité puisque les sucres vont se concentrer sur un nombre réduit de grappes.

20101210_taille_175_2.jpgNos vignerons ont commencé à tailler la vigne en novembre, et cette opération va se poursuivre plusieurs mois durant, jusqu'au mois de mars, pendant le repos végétatif.
«Taille tôt, taille tard, rien ne vaut la taille de mars», disent les anciens : lorsqu'en février/mars, la sève reprend son ascension dans le cep, la vigne «pleure», et est alors moins sensible aux maladies. Raison pour laquelle nous commençons avec les Merlots, avant de poursuivre ensuite la taille sur les Cabernets et les jeunes vignes, plus sensibles.






Fermer