La confusion sexuelle des papillons
Château Palmer, le 18/04/2011 Vigne & Chai

Ils s'appellent Eudémis, ou Cochylis.
Ils portent des noms délicats... mais n'en restent pas moins des ravageurs!

papillon2.jpgCes papillons donnent naissance à des chenilles, aussi appelées «vers de la grappe» ou «tordeuses», nuisibles pour nos vignes.
Elles s'installent confortablement, élisant domicile dans les baies en cours de maturation. En perforant ces dernières, les chenilles favorisent la propagation de la pourriture grise - loin d'être noble pour les vignobles de ce côté-ci de la rive.

Alors pour protéger nos précieuses plantations, nous empêchons l'ennemi de s'accoupler, en brouillant les pistes!
A l'aide de phéromones encapsulées dans de petits diffuseurs, la communication olfactive entre mâles et femelles est perturbée. Les mâles sont désorientés, ils cherchent désespérément  leur alter ego féminin. Las de ne pas les trouver, ils s'épuisent, et abandonnent...

Outre son innocuité sur la santé humaine et sur celle des plantes, la méthode de confusion sexuelle préserve aussi les insectes auxiliaires. En se substituant à l'utilisation d'insecticides, elle permet de maintenir la biodiversité.

Une histoire qui a inspiré Yaron Herman et Michel Portal, dédiant un de leurs morceaux lors de leur concert «Hear 2010» à  à ce sujet!
A écouter sans modération sur l'espace Hear 2010 de notre site web.
Fermer